Économie d’énergie menuiseries Rhône-Alpes

Économie d'énergie menuiseries Rhône-Alpes
Économie d'énergie menuiseries Rhône-Alpes

Lorsque votre maison est ancienne, vos fenêtres et portes-fenêtres ne sont pas forcément hermétiques. Les joints se sont dégradés. Si par jour de froid ou de vent, en passant la main devant le pourtour de vos menuiseries, vous ressentez un courant d’air, n’hésitez pas à opter pour leur changement.

De même, si vos menuiseries ne sont pas équipées de doubles vitrages ne tardez pas à les remplacer. Le gain en termes d’économie de chauffage sera important.

Choisissez du matériel de qualité même si le coût est plus élevé à l’achat.

Si vous faites construire ou si vous réaménagez votre maison

• Respectez les règles de répartition des pièces qui vous feront économiser plus de 20 % sur votre note de chauffage.

• N’insérer pas de vitres inclinées dans votre habitation : plus elles seront inclinées et plus elles capteront l’énergie en plein été. De telles vitres entrainent des surchauffes fatales (fenêtre de toit par exemple).

• Pas de grandes ouvertures à l’Ouest : de telles ouvertures génèrent des surchauffes estivales et des surconsommations de chauffage en hiver (En été, l’Ouest reçoit beaucoup d’énergie et le soleil est rasant puisqu’il redescend sur l’horizon, donc la majeure partie de la lumière produit de la chaleur. Au contraire, en hiver, le soleil ne va pas jusqu’à l’Ouest et donc la fenêtre perd plus de chaleur qu’elle n’en gagne).

• N’utiliser pas mal votre double vitrage : Mettre un double vitrage sans fermer les volets la nuit est moins performant thermiquement qu’un simple vitrage avec des volets fermés. Le double vitrage peu émissif n’a rien d’une obligation en construction bioclimatique car il génère moins de déperditions.

• Ne plantez pas de résineux dans votre jardin au Sud : pendant tout l’hiver il va plonger la maison dans l’ombre, ce qui est très déprimant et empêche les surfaces capteuses de fonctionner.

• Essayer de faire l’isolation de votre habitation par l’extérieur malgré le prix. En effet le procédé d’isolation par l’intérieur, très populaire en France finira tôt ou tard par être interdit avec l’augmentation des exigences réglementaires en matière d’isolation. En plus de créer des ponts thermiques source d’humidité et de moisissures, cette technique ne peut pas générer de l’inertie à l’intérieur. Sans inertie, la maison ne peut pas transformer l’énergie solaire et la température ne cesse d’osciller entre trop froid et trop chaud, même en plein hiver.

• Prévoyez une pièce « lingerie » dans laquelle vous placerez votre machine à laver, table à repasser et où vous pourrez faire sécher votre ligne (la pièce sera chauffée en hiver et disposera d’une bouche de VMC). Cette disposition vous permettra d’éviter l’usage très coûteux d’un sèche-linge.

• Prévoyez un cellier peu chauffé, annexé à la cuisine, où vous placerez le congélateur voire le réfrigérateur (économie d’électricité de 30%).